symptomes dépression

État pathologique, les symptômes émotionnels concernent tout autant les personnes âgées, les adolescents que les enfants en bas âge. De nombreuses causes engendrent cette perturbation psychologique. Diverses répercussions s’associent également à ce trouble. Changement de comportement, fatigue, etc., la liste des symptômes est désormais non exhaustive.

Chez les adultes, les symptômes de dépression sont plus visibles que chez les jeunes et les enfants. Au début, la personne se trouve dans un mal-être démesuré. La tristesse et la lassitude se font sentir pendant quelques jours voire quelques semaines. Dorénavant, le stress envahit déjà son état psychologique. L’individu manque de sommeil et souvent d’appétit. Ces manques engendrent une perte d’énergie pour réaliser toutes activités physiques. Le patient ne sera même capable de prendre une décision ou de se concentrer sur un travail précis. Se trouvant dans une colère inhabituelle ou une agression excessive, l’adulte stressé se trouve dans une confusion inexpliquée et a tendance à se replier sur lui-même. Chez l’enfant et l’adolescent, les symptômes du stress ne sont pas très développés par rapport à ceux de l’adulte. Toutefois, ce stress se manifeste souvent sous forme d’irritabilité, de cri et d’agitation. L’adolescent se met en colère pour un rien. L’enfant pleure facilement. La perte de poids est aussi très remarquable puisque l’appétit n’est pas au rendez-vous. À l’école, la concentration n’est pas son point fort, d’où un éventuel échec scolaire. Que ce soit à l’école ou à domicile, les parents doivent remarquer que son enfant s’isole peu à peu. L’envie de sortir pour voir ses proches ou ses camarades n’est plus dans ses habitudes. Et le pire, l’enfant ne sort plus de son lit que pour prendre son déjeuner. La dévalorisation de soi a donc pris place suite à ce trouble émotionnel. Qu’elle soit adulte ou enfant, la personne concernée se sent incapable et impuissante face aux tâches quotidiennes qui lui sont attribuées. Cette impuissance est aussi provoquée par nombreuses douleurs physiques. Les douleurs se manifestent souvent par une migraine intense, des maux de ventre et d’un mal de tête irrésistible. Chez l’adulte, les douleurs les plus fréquentes sont surtout le mal de dos, le manque de libido et les douleurs inexpliquées au niveau de l’estomac. Chez l’adolescent, la douleur s’exprime surtout par une sensibilité exagérée, c’est-à-dire qu’une circonstance insignifiante pousse l’individu à se plaindre et à larmoyer. Des études scientifiques ont même prouvé que la principale conséquence du stress, chez les jeunes, est d’avoir des idées à tendances suicidaires.